Agenda

Cully Bazar 2018 – Résultat du concours

02/12/2018

Plus d'infos >

Les défenseurs du patrimoine primés

24 Heures de 27 octobre 2011

La Confrérie de bourgeois vaudois a remis pour la première fois hier son Prix du patrimoine à Cully

Un vin, le Plant Robert, et une maison, celle de Buttin-de-Loës, à Grandvaux. Ce sont les deux récipiendaires du premier Prix du patrimoine de la Confrérie de bourgeois vaudois, remis hier à Cully.
Créé en 2009, ce prix (10 000 francs) sera délivré tous les deux ans. A qui? «Tout projet culturel ou historique mettant en valeur notre patrimoine peut y prétendre», explique Edouard Debétaz, confrère en charge des relations publiques. Les projets seront primés en alternance selon leur genre (littérature, protection de l’environnement, restauration d’un bâtiment, musée,…) par la confrérie, fondée en 1964 à Lausanne et réunissant 119 membres représentant chacun leur commune d’origine avant 1803!
Cette année, exceptionnellement, 16 000 francs seront répartis entre deux gagnants: l’Association Plant Robert (6000 francs) et la Fondation pour la conservation de la Maison Buttin-de-Loës (10 000 francs). Sélection de gamay «sauvée» de l’oubli dans les années 60 par un vigneron de Cully, le Plant Robert est depuis cultivé et vinifié uniquement en Lavaux par une vingtaine de vignerons soumis à un cahier des charges strict.
Quant à la Maison Buttin-de-Loës, à Grandvaux, elle n’a pas changé depuis que ses propriétaires l’ont léguée à l’Association Mémoire de Lausanne, en 1939. Devenue musée, elle permet de rendre compte de l’intérieur d’une résidence secondaire à cette époque. La cape de l’un des membres fondateurs de la confrérie y sera dorénavant exposée.
Symboliquement, la remise des prix a eu lieu cette année au pied du Major Davel, sur la place d’Armes de Cully. Les deux gagnants sont eux aussi implantés dans la région de Lavaux. Un hasard? «Oui, assume le confrère. Dans deux ans nous serons peut-être dans la Broye, ou dans la région de Morges. Cela n’a aucune importance. » Tant que l’on reste en Pays de Vaud.
Cécile Collet

Note:Pour le prix 2013,les dossiers sont à envoyer au gouverneur Philippe Guillemin, Planchettes 12, 1027 Lonay.

Le Plant Robert à l’honneur au Cully-Bazar

Le Courrier · Publié 29 novembre 2018

Découvertes et dégustations du 2 décembre

Presque devenue une tradition, ce plant si typique de Lavaux sera mis en valeur lors du prochain Cully-Bazar le dimanche 2 décembre prochain de 10h30 à 17h à la Salle Davel.

Qu’est-ce que le Plant Robert ?

Appelé aussi Plant Robez ou encore Plant Robaz, ce vieux cépage est attesté dans la région dès le 19e siècle, mais peut-être est-il encore plus ancien? Il a été sauvé in extremis en 1966 par Robert Monnier, vigneron et pépiniériste à Cully. Il est cultivé sur de petites parcelles dans l’appellation Lavaux par un groupe de vigneronnes et vignerons passionnés, réunis en association. Sa production pourrait être qualifiée de confidentielle puisque seuls 7 ha sur les 800 ha que compte Lavaux sont plantés en Plant Robert. C’est un vin rouge à la robe sombre, approchant au grenat, qui se distingue de ses cousins Gamay par des notes épicées, voire poivrées. Il s’agit d’un vin de caractère, puisque ses amoureux en apprécient les paradoxes: à la fois sauvage et distingué, fin et rustique!

Pourquoi une Association Plant Robert et qu’est-ce que l’OIC ?

L’Association compte actuellement 22 membres dont 17 sont producteurs. Ces membres en cultivent près de 5,5ha soit environ le double d’il y a 10 ans. La dernière étape du cahier des charges est le constat par la commission de dégustation nommée par l’Office intercantonal de certification (OIC) que le vin respecte les critères organoleptiques exigés par le cahier des charges. Ensuite, le Service d’accréditation suisse (SAS) délivre, par l’entreprise de l’OIC, un certificat de conformité qui permet l’apposition de la «fashetta» qui assure au consommateur un Plant Robert 100% de Lavaux. Ce sont environ 35’000 bouteilles certifiées qui sont mises sur le marché le 1er septembre de l’année suivant la récolte.

Comment reconnaître visuellement l’authenticité de ce Plant ?

C’est tout simplement la marque de l’Association qui garantit l’authenticité du greffon à la bouteille. Celle-là, munie du logo de Swiss Certification, fournie par l’OIC, est apposée sur chaque bouteille, après dégustation par une commission de professionnels et pour autant que l’entier du cahier des charges soit respecté. Le comité garant de cette charte est composé de Jean-François Potterat, président, Blaise Duboux et Henri Chollet.

La communication

Le réalisateur du magnifique film Chasselas Forever prépare pour l’été 2019 un nouveau film sur les cépages autochtones suisses. Entouré de conseiller scientifiques, il décrira avec la maîtrise qu’on lui connaît 10 cépages helvétiques, dont le Plant Robert pour le canton de Vaud. De plus dans le cadre de la Fête des vignerons, Lavaux Passion sera présent sur une plate-forme, sur la rive gauche à l’embouchure de la Veveyse. Elle permettra de commercialiser et consommer des vins de Lavaux dans un cadre agréablement aménagé. Le Plant Robert occupera une place privilégiée.

Découvertes et dégustations du 2 décembre

Comme dit en préambule, c’est le 2 décembre, entre 10h30 et 17h, dans le cadre du Cully Bazar que l’Association vous propose une grande dégustation de Plant Robert de Lavaux, tous vins certifiés. Pour la somme de Fr. 20.- donnant droit au verre et à la dégustation, vous pourrez encore satisfaire vos papilles gustatives avec les accompagnements proposés, soit la «baguette dérobée», façonnée par J.-M. Bidlingmeyer, artisan boulanger à Chexbres, le «saucisson dérobé» création de Ludovic Perroud de la boucherie Nardi à Cully et la tomme de chèvre fraîche au poivre rose de la famille Schlunegger à Forel. Une bonne occasion de ne pas vous dérober! Voilà de quoi passer de bons moments de découvertes en toute convivialité, en appréciant des produits de qualité.

Agenda

Cully Bazar 2018 – Résultat du concours

02/12/2018

Plus d'infos >