Agenda

Cully Bazar 2019 – Résultat du concours

06/12/2019

Plus d'infos >

Entrez dans la confidence du Plant Robert.

29 décembre 2019

paru dans le courier.

Jean-Pierre Genoud.

 

 

Dans le cadre de la 12ème édition du Cully-Bazar, qui se déroulera le dimanche 1er décembre, vous pourrez découvrir les activités et les produits de Lavaux dans un cadre original et authentique. Et parmi ceux-ci ce sera l’occasion de faire plus ample connaissance, dans la Salle Davel, avec un cépage rare à Lavaux, un rouge du cru, le Plant Robert.

 

Appelé aussi Plant Robez ou encore Plant Robaz, ce vieux cépage est un vin de caractère, puisque ses amoureux en apprécient les paradoxes : à la fois sauvage et distingué, fin et rustique ! Mais pour cela, le Plan Robert doit porter la collerette à ses couleurs qui vous garantit un vin authentique 100% de Lavaux. Remis au goût du jour et travaillé selon des normes exigeantes, il connaît un franc succès. Les garants de cette qualité Henri Chollet et Jean-François Potterat, membres fondateurs de l’Association, se retirent du comité au 1er janvier 2020. Les vignerons Vincent Chollet à Villette et Basile Monachon à Rivaz entrent au Comité qui sera présidé par Blaise Duboux, membre fondateur et vigneron à Epesses.

 

Le Plant Robert au cinéma

En juillet dernier, le cinéaste Florian Burion, auteur du film « Chasselas forever » a présenté son nouveau film intitulé « Cépages rares, un patrimoine suisse », au nombre de dix pour notre pays. Pour le canton de Vaud, le comité scientifique qui accompagnait le réalisateur a choisi le Plant Robert. Vous pourrez commander ce film en DVD au Cully Bazar à la Salle Davel ou sur www.octuorfilms.ch

 

Venez le déguster de 10h30 à 17h00 !

Ce sont les millésimes 2017 et 2018 qui vous seront proposés par les membres de l’Association Plant Robert avec un petit concours de dégustation. En complément, vous pourrez encore satisfaire vos papilles gustatives avec en accompagnement le saucisson « dérobé » création de Ludovic Perroud de la boucherie Nardi à Cully, la « baguette dérobée » de l’artisan-boulanger J.-M. Bindlingmeyer, à Chexbres et un fromage de chèvre fraîche au poivre rose de la famille Schlunegger à Forel. Voilà de quoi passer de bons moments de découvertes en toute convivialité.

 

LE PLANT ROBERT : RÉSURRECTION D’UN CÉPAGE ANCESTRAL MYSTÉRIEUX

Novembre 2019 - LinkedIn - Frank Petermann

2 posts de Frank Petermann sur LinkedIn que vous pouvez retrouver ici ou sur les deux liens suivant:

LE PLANT ROBERT : RÉSURRECTION D’UN CÉPAGE ANCESTRAL MYSTÉRIEUX

QUATRE MERVEILLES DU PLANT ROBERT

 

LE PLANT ROBERT : RÉSURRECTION D’UN CÉPAGE ANCESTRAL MYSTÉRIEUX

 

Bien que l’ampélographie indique que cet ancien cépage (la première mention écrite date de 1785) est un cousin éloigné du gamay, ses qualités gustatives dessinent une personnalité oenologique indomptable, fruit d’une mutation génétique enracinée dans le terroir surnaturel de Lavaux. Sauvé in extremis en 1976 par Robert Monnier, vigneron de Cully, le Plant Robert, appelé aussi Plant Robaz ou Plant Robez selon les déclinaisons du patois, doit son nom au terme germanique « rauben », signifiant voler ou dérober, étymologie propice à bien des légendes. 

L’originalité de ce divin nectar se caractérise par sa nature intense et somptueuse, à la fois sauvage et élégante, raffinée et rustique. Sa robe sombre abyssale, presque grenat, renforce son caractère étrange et fascinant, qui le rapproche plutôt de l’Humagne Rouge valaisanne. Il ensorcèle le palais par ses saveurs de cerise et de pruneau, qu’illuminent des notes épicées et surtout poivrées, typiques du cépage; ainsi que par une floralité radieuse.

 

P.S. : Fondée en 2002, afin d’en garantir l’authenticité, l’Association Plant Robert – Robez – Robaz (www.plant-robert.ch) compte 14 membres producteurs, soumis à un strict cahier des charges. 

Le plant «dérobé», un rouge en Lavaux

letemps.ch

 

QUATRE MERVEILLES DU PLANT ROBERT

 

Dans la cadre de la manifestation CULLY BAZAR (www.cullybazar.ch), l’Association Plant Robert-Robez-Robaz propose une grande dégustation de ce prodigieux cépage, le dimanche 1er décembre. Afin de prolonger le post précédent qui présentait le Plant Robert, voici mes coups de foudre de cette merveille oenologique :

 

– DOMAINE MERMETUS – HENRI ET VINCENT CHOLLET (ARAN-SUR-VILLETTE) : Experts du cépage, ils en proposent 4 appellations différentes, toutes emblématiques d’un savoir-faire extraordinaire : SOUS SAVUIT; CHANT DE LA TERRE; CLOS DE LA MAISONNETTE; CLOS DE NANT.

– MINA MONNIER (CULLY), distribué par LES FRÈRES DUBOIS : D’une élégance indicible, il atteint un équilibre éblouissant des fruits, de la sensation poivrée et des tanins onctueux. 

– PATRICK FONJALLAZ (EPESSES) : Cette symphonie enchanteresse de fruits rouges et noirs (cerise, myrtille…) se ponctue d’une acidité et de tanins harmonieux.

– TERRES DE LAVAUX (LUTRY) : Élevé en fût de chêne, ce vin racé, d’une structure exceptionnelle, distille un goût discret de boisé vanillé, d’une noblesse magistrale.

 

Ces diamants expriment la profondeur, la subtilité et la spontanéité du terroir de Lavaux, créateur de vins rouges sublimes, surtout le Plant Robert, son enfant.

Trésor du vignoble, les cépages rares jouent les stars devant la caméra terrenature.ch

Les défenseurs du patrimoine primés

24 Heures de 27 octobre 2011

La Confrérie de bourgeois vaudois a remis pour la première fois hier son Prix du patrimoine à Cully

Un vin, le Plant Robert, et une maison, celle de Buttin-de-Loës, à Grandvaux. Ce sont les deux récipiendaires du premier Prix du patrimoine de la Confrérie de bourgeois vaudois, remis hier à Cully.
Créé en 2009, ce prix (10 000 francs) sera délivré tous les deux ans. A qui? «Tout projet culturel ou historique mettant en valeur notre patrimoine peut y prétendre», explique Edouard Debétaz, confrère en charge des relations publiques. Les projets seront primés en alternance selon leur genre (littérature, protection de l’environnement, restauration d’un bâtiment, musée,…) par la confrérie, fondée en 1964 à Lausanne et réunissant 119 membres représentant chacun leur commune d’origine avant 1803!
Cette année, exceptionnellement, 16 000 francs seront répartis entre deux gagnants: l’Association Plant Robert (6000 francs) et la Fondation pour la conservation de la Maison Buttin-de-Loës (10 000 francs). Sélection de gamay «sauvée» de l’oubli dans les années 60 par un vigneron de Cully, le Plant Robert est depuis cultivé et vinifié uniquement en Lavaux par une vingtaine de vignerons soumis à un cahier des charges strict.
Quant à la Maison Buttin-de-Loës, à Grandvaux, elle n’a pas changé depuis que ses propriétaires l’ont léguée à l’Association Mémoire de Lausanne, en 1939. Devenue musée, elle permet de rendre compte de l’intérieur d’une résidence secondaire à cette époque. La cape de l’un des membres fondateurs de la confrérie y sera dorénavant exposée.
Symboliquement, la remise des prix a eu lieu cette année au pied du Major Davel, sur la place d’Armes de Cully. Les deux gagnants sont eux aussi implantés dans la région de Lavaux. Un hasard? «Oui, assume le confrère. Dans deux ans nous serons peut-être dans la Broye, ou dans la région de Morges. Cela n’a aucune importance. » Tant que l’on reste en Pays de Vaud.
Cécile Collet

Note:Pour le prix 2013,les dossiers sont à envoyer au gouverneur Philippe Guillemin, Planchettes 12, 1027 Lonay.

Agenda

Cully Bazar 2019 – Résultat du concours

06/12/2019

Plus d'infos >